svetlana_desmon: (Default)
Après avoir spammé tumblr avec du Baudelaire à tire-larigot, blablaté poésie sur twitter, il est temps m'attaquer à LJ (bien que j'ai déjà commencé avec mes ficlets DW pour le meme poétique). Mais là, ce n'est ni Charles, ni Arthur, ni Paul (ou même Jacques) qui s'expriment, mais moi-même avec un poème que j'ai écrit il y a un an et demi environ.
C'est pas du grand art, mais bon...

Mythologie d'un amour

Circ l'enchanteresse, face toi, / Fait ple figure. )

svetlana_desmon: (het)
Au programme, aujourd'hui, trois ficlets.
Inspirées respectivement par De profundis clamavi de Baudelaire, Immense et rouge de Prévert et Alicante de Prévert. Ces deux derniers poèmes étant très courts, ils sont postés avant les drabbles qui leurs sont associés (en italique).

Fandom : Doctor Who
Pairing : Ten/Rose // Doctor/Rose // Doctor/River
Disclaimer : La Beeb et Moffat doivent être vénérés. Et puis c'est tout.

De profundis clamavi > Ten/Rose

Du fond du gouffre obscur où mon coeur est tombé )



***

Immense et rouge > Doctor/Rose

S'en aller à ta recherche / Mon amour / Ma beauté / Et te trouver / Là où tu es. )



***

Alicante > Doctor/River

Doux présent du présent / Fraîcheur de la nuit / Chaleur de ma vie. )

 

svetlana_desmon: (Default)
Vu chez [livejournal.com profile] kiranagio 


"Lorsque tu lis cela, poste un poème sur ton LJ"


Alors ça sera De Profundis Clamavi, Charles Baudelaire, in Les Fleurs du Mal, 1857 ( après avoir longuement hésité avec L'Ennemi de mon Charlounet adoré que j'aime - oui, Baudelaire again )


J'implore ta pitié, Toi, l'unique que j'aime,
Du fond du gouffre obscure où mon cœur est tombé.
C'est un univers morne à l'horizon plombé,
Où nagent dans la nuit l'horreur et le blasphème ;

Un soleil sans chaleur plane au-dessus six mois,
Et les six autres mois la nuit couvre la terre ;
C'est un pays plus nu que la terre polaire ;
-Ni bêtes, ni ruisseaux, ni verdure, ni bois !

Or il n'est pas d'horreur au monde qui surpasse
La froide cruauté de ce soleil de glace
Et cette immense nuit semblable au vieux Chaos ;

Je jalouse le sort des plus vils animaux
Qui peuvent se plonger dans un sommeil stupide,
Tant l'écheveau du temps lentement se dévide !



svetlana_desmon: (LGBT pride)
Titre : Mythologie d'un amour
Rating : K
Thème : #14. Fantaisie
Commu' : [livejournal.com profile] 30_originaux
.

Mythologie d'un amour )
svetlana_desmon: (Default)
Un petit poème de Leopold Sedar Senghor. Petit par la taille, mais grand par le message.
Pour que le racisme disparaisse un jour. Sans doute suis-je trop optimiste sur ce coup...


Quand je suis né, j'étais noir !
Quand j'ai grandi, j'étais noir !
Quand j'ai peur, je suis noir !
Quand je vais au soleil, je suis noir !
Quand je suis malade, je suis noir !

Quand tu es né, tu étais rose !
Quand tu as grandi, tu es devenu blanc !
Quand tu vas au soleil, tu deviens rouge !
Quand tu as froid, tu deviens bleu !
Quand tu as peur, tu deviens vert !
Quand tu es malade, tu deviens jaune !

Et après tout ça,
Tu oses m'appeler,"Homme de couleur " !!!